informatique télécharger logiciel gratuit jeu pc gratuit jeu flash gratuit

Forum - chat - échantillons gratuits - cadeau gratuit - réduction et bon d'achat - voyage pas cher séjour

Rubriques Documentation Linux

grattage gratuit
loterie gratuite
casino gratuit
quizz gratuit
pari gratuit
jeu de pronostic
tirage au sort
jeux de hasard
tombola gratuite
jeux en flash
jeu en réseau
jeu de stratégie
jeux TV
multi jeux
concours gratuit

Les Bonnes Lignes , les Bons Fichiers et Des Astuces

Lancer X manuellement ou automatiquement

Les bons fichiers
Les redirections d'entrées et des sorties
  • Redirection de la sortie standard : commande > nom de fichier
  • Redirection de l'entrée standard : commande < nom de fichier
  • Redirection des sorties et des erreurs : commande &> nom du fichier

L'enchaînement des processus
Les pipes
Lancement d'une tâche en arrière-plan
Faire passer une tâche d'arrière-plan au premier
Les alias
rpm commandes
PATH
Lancement de programme au démarrage init
Le daemon init
La commande ntsysv
Ajouter un utilisateur
Retrait d'un utilisateur
Le fichier inittab
Groupes d'utilisateurs
Ajouter un utilisateur à un groupe
Détruire un groupe
Programmer des commandes
Ordonnance de tâches avec crond ( ou cron).


rpm commandes

rpm -ivh pour installer un paquet
rpm -Uvh pour une mise à jour d'un paquet
rpm -e pour supprimer (désintaller ) un paquet
rpm -q interrogation d'un paquet rpm
rpm -Va pour vérifier tout le système et voir ce qui manque .
rpm -qf pour interroger un paquet installé

[cr@localhost bin]# type gcc ( tapez type nom du programme pour savoir ou se trouve un exécutable )
gcc is /usr/bin/gcc
[cr@localhost bin]# rpm -qf /usr/bin/gcc
gcc-2.95.2-7mdk


PATH

ligne 22 ( astuce )
La commande PATH identifie les répertoires dans lesquels le système doit chercher les commandes. quel que soit le répertoire courant.
22 PATH=./:/sbin:/usr/sbin:/bin:/usr/bin:/usr/X11R6/bin:$JDK/bin
Il faut ajouter au début du PATH après le égale point plus la barre /
Cela vous evitera en mode console, pour exécuter un programme de taper par exemple ./mek , mais simplement mek .

Si vous faites des changements dans le fichier .bashrc, il faut faire source~/.bashrc pour activer les changements.
Par exemple l'ajout d'un alias, ou modification du PATH ...etc.

Le fichier inittab ( répertoire /etc/inittab)

Le fichier inittab sert , entre autres , à définir le niveau d'exécution par défaut du système.
Pour démarrer en mode console , il faut choisir le niveau 3 (mode texte , mode console ) ou le niveau 5 pour être en mode graphique ( lancez X automatiquement ). Le fichier inittab est lié au deamon init.

Faire less /etc/inittab ou vi /etc/inittab pour visualiser le fichier inittab.
Le programme less est similaire à more.

mode console ( mode texte ) :
id:3:initdefault:

mode graphique :
id:5:initdefault:

Prenez soin de ne remplacer que le nombre 3 par 5 ou inverse ! ne changer rien d'autre, votre système pourrait ne pas redémarrer !.

La commande telinit permet de changer le niveau d'exécution de votre système , notamment si le programme xdm doit être exécuté ou non telinit 3 ou telinit 5 ( exécution du programme xdm) , vous évitera l'édition du fichier inittab.
( Vous devez être logé sous cr : administrateur système ou super utilisateur ).

Lancement de programme au démarrage init

Le fichier /etc/rc.d/rc.local est exécuté au démarrage du système, après toutes les autres initialisations, et à chaque fois que l'on change de niveau d'exécution. On peut y ajouter des commandes d'initialisations supplémentaires :
  • démarrer d'autres daemons,
  • initialiser une imprimante,
  • initialiser un port série , il faut éditer le fichier /etc/rc.d/rc.local.
Le daemon init

Le démarrage du daemon init est généralement la dernière étape de l'amorçage du noyau Linux. Il crée des processus pour le reste du système; il est lancé durant le démarrage de Linux , et fonctionne jusqu'à l'arrêt du système ( la machine ).Les deux programmes init et telinit utilisent des fichiers de configuration afin de remplir leurs rôles.

init lit ses instructions dans le fichier /etc/inittab , init cherche une ligne contenant initdefault.

La commande ntsysv

ntsysv - interface simple pour configurer le niveau d'exécution d'init.

[cr@localhost /cr]# ntsysv



Vous n'avez plus qu'à choisir si vous voulez démarrer mysql, le serveur apache ( [*] httpd), postgresql ...etc .


Ajouter un utilisateur

il y a plusieurs façons :
Vous pouvez ajouter un utilisateur au système en éditant manuellement le fichier /etc/passwd.
Pour créer l'utilisateur dupont, avec uid 106 et le GID 50 ( groupe par défaut), vous ajouterez la ligne :

bill::103:50:bill gate :/home/bill:/bin/sh
( sh signifie que vous utiliserez le Bourne Shell comme interpréteur de commandes )

Vous noterez que le champ mot de passe est vide, car vous ne pouvez pas introduire directement le mot de passe chiffré.
( bill: champ mot de passe :103:50:bill woinwoin :/home/bill:/bin/sh ).

Un fois que vous avez sauvegardé les modifications, pour définir le mot de passe, faire la commande :
passwd bill

ensuite, il faut créer son répertoire utilisateur , dans /home :
faire : mkdir /home/bill
chown bill /home/bill
...etc

Il y a plus simple avec la commande ajouter d'un utilisateur qui est adduser dupont ou useradd dupont.
Il ne faut pas oublier de lui donner un mot de passe :
passwd dupont et la touche entrée

Retrait d'un utilisateur

Il suffit d'éditer le fichier /etc/passwd et d'effacer la ligne dupont et ensuite d'effacer aussi le répertoire de dupont :
rm -r /home/dupont ou userdel nom de l'utilisateur

Groupes d'utilisateurs

Tout utilisateur d'UNIX/Linux appartient à un groupe. Les groupes peuvent être configurés afin que leurs membres aient accès à des périphériques , des fichiers, des systèmes de fichiers, des projets qui sont interdits à d'autres. Les utilisateurs d'un groupe peuvent travailler dans le même département. Les informations sur les groupes d'utilisateurs sont placées dans le fichier/etc/group. Chaque ligne est composée de quatre champs, séparés par deux points.

nom du groupe : mot de passe : ID du groupe : membres

Le nom du groupe est un nom unique.
Vous pouvez définir un mot de passe, mais contient souvent une étoile ou est vide.
L'ID du groupe est un entier, unique pour chaque groupe.
Le champs membres contient la lsite de tous les utilisateurs du groupe, séparés par une virgule

L'ajout d'un groupe se fait en modifiant le fichier /etc/group à l'aide d'un éditeur de texte ( vi etc/group ou emacs)
ou à l'aide d'outil comme addgroup ou groupadd, qui fait cette modification pour vous.

Exemples :
cao::51:bill,aoullide
develop::52:rachid,aoullid,dupont,bruno

Ces groupes utilisent respectivement les GID 51 et 52.Les noms des membres sont dans un ordre quelconque.

vous pourrez décider ensuite qu'un répertoire appartient à un groupe, avec la commande chgrp


Ajouter un utilisateur à un groupe
    Ces groupes utilisent respectiveement les GID 51 et 52. Pour ajouter un utilisateur à un groupe, il suffit d'éditer /etc/group .
Exemples :
cao::51:bill,aoulide,titi,sophia
develop::52:rachid,aoulide,dupont,bruno,parker


Détruire un groupe

Il faut effacer la ligne correspondante dans le fichier /etc/group . Il faut aussi vérifiez le fichier /etc/passwd.
Si vous ne modifiez leur GID, ils ne pourront plus se connecter au système puisque leur groupe ne sera plus valide.

Programmer des commandes

Il est possible de programmer des commandes afin qu'elles soient exécutées à une date et une heure déterminées. La syntaxe de la commande at est la suivante :

at heure date incrément

heure accepte des spécifications de la forme HHMM ou HH:MM .
date accepte des spécification de la forme MMJJAA ou MM/JJ/AA ou JJ.MM.AA.

L'heure peut être indiquée avec un , deux, ou quatre chiffres.
Un ou deux chiffres indiquent une heure. quatre chiffres indiquent une heure et des minutes.
Les heurers sont comptées de 0 à 23,mais vous pouvez utiliser la notation de 1 à 12, il suffit de faire suivre le nombre de am pour le matin ou pm pour l'après midi. Vous pouvez utilisez now pour maintenant.
L'incrément de temps est composé du signe + suivi d'une unité : minutes, hours, days, weeks, months, today , tomorrow, ou years.

Exemples :

5pm + 1 days
Signifie lancer une commande à 17 heures, 1 jour plus tard.

Pour lancer le travail à 10 heures du matin le 4 Juillet, il faut invoquer at 10am Jul 4
Pour lancer une commande à 1 heure du matin le lendemain, effectuez at 1am tomorrow.

at now + 30 minutes
Signifie "exécute la commande dans 30 minutes". vous pouvez également utiliser le mot next (prochain) :

now next week
Signifie exécute la commande la semaine prochaine à la même heure.



Ordonnance de tâches avec crond ( ou cron).

Démon permettant de lancer des commandes différées . crond ( cron) est très utile pour les sauvegardes , mais permet également de lancer toutes sortes de programmes.
Lorsque vous modifiez la table crond, vous modifiez un fichier placé dans /var/spool/cron/crontabs/utilisateur.
Pour passer des ordres à crond, il faut utiliser la commande crantab -e , qui va ajouter une entrée dan la table crond.

une table crond
mm hh jj MMM JJJ commande > /home/cr/crondinfos
représente les minutes
hh représentes les heures
jj représente le numéro du jour dans le mois
MMM représente le nom du mois en abrégé
JJJ représente le nom du jour en abrégé ou en chiffre 1 pour lundi,...,0 pour dimanche).
commande représente 'appel d'une commande ou d'un scipt shell ou ...etc
la mention >/home/cr/crondinfos permet d'empêcher cron de vous envoyer un mail de confirmation.
( > redirection de la sortie standard).

Si l'option -u est indiquée, elle permet de préciser le nom de l'utilisateur dont la crontab doit être manipulée.

Exemples :

15 8 * * * df /home/cr/espacelibre.txt
Ici , tous les jours à 8 heure 15 , la sortie de la commande df ( disk free) est stockée dans un fichier espacelibre.txt.

15 8 10 * * df l'opération se fera à 8 heure 15 tous les 10 du mois.
15 8 10,15 * df l'opération se fera à 8 heure 15 tous les 10 et 15 du mois.
15 8 10-15 * df l'opération se fera à 8 heure 15 tous les jours du 10 au 15 du mois.
15 8 * /7 * * df l'opération se fera à 8 heure 15 tous les sept jours (1, 8, 15,...etc ) du mois.

Copyright © 2004 par Rachid CHOUCHI pour fichepratique.com